passionnés, 5 rêveurs et 5 fois plus d'idées

Arrière_plan_mur.jpg

LÉanne

Brabant

JUSTINE

LABOUROT

Tristan

Bonnot-Parent

NOÉMIE

RENAUD

JEAN-CHRISTOPHE

VEILLEUX

« J’adore être dans l’action, trouver des solutions et faire une différence.  Un stage humanitaire en zone chaude est venu renforcer mon confort dans des contextes de relations d’aide personnalisées avec les gens qui m’entourent, élément central à ma passion pour l’ergothérapie. Je crois que les meilleures idées naissent en équipe et que les solutions passent par la collaboration. Quoi faire, quand, comment; aider, maintenant, ensemble. »
« La relation d’aide étant au centre de mes valeurs, j’ai la chance de m’accomplir pleinement depuis deux ans en ergothérapie. Actuellement en stage humanitaire dans les résidences pour personnes âgées, j’ai été conscientisée par la réalité des milieux : la solitude et le manque de stimulations sur les plans psychologique et physique des résidents. Au travers du projet Uni.D., j’aspire à contrer les effets néfastes de l’isolement! » 
«  Baignant dans le monde évènementiel sportif depuis un très jeune âge, je suis tombé en amour avec l’adrénaline des projets, le travail en équipe et avec l’idée de construire quelque chose de plus grand que soi. Je suis marqué d’un profond respect pour les travailleurs de première ligne en ces temps incertains et l’opportunité de travailler sur les interfaces web et l’image du Projet Uni.D me permet de mettre à profit mes compétences pour soutenir la cause.  L’avenir appartient à ceux qui rêvent trop!  » 
«  Actuellement étudiante en marketing, je  suis  allumée  par les projets à aspects  sociaux. En ayant été membre de plusieurs comités universitaires multidisciplinaires, j’aime partager, collaborer et  construire  avec des individus qui se  complètent.  La crise actuelle a semé un besoin d’actions concrètes et de changements universels à l’intérieur de moi.  Aujourd’hui,  l’opportunité de travailler avec un groupe ambitieux et  déterminé formant  le Projet Uni.D  me permet de poser des actions positives  dans le système de santé permettant  des améliorations  sociales auprès d’une  population  étendue. »  
« Étudiant pendant un an en kinésiologie à l’Université du Québec à Montréal, j’ai eu la chance d’acquérir des connaissances fondamentales sur le bien-être d’une clientèle liée au domaine de la santé. L’été dernier, j’ai complété un stage comme neuroanatomiste à l’Université de Montréal. À la recherche de défis complexes et de solutions à grandes échelles, je me réoriente aujourd’hui vers le génie mécanique. Le projet Uni.D. est pour moi le premier pas vers un enchaînement de projets à impact social fort! » 
  • Facebook
  • Instagram

#BRISERLASOLITUDE